Le rendez-vous des Marcheurs - Page 2

  • Saint Victor à Petigny (Couvin)

    Voilà une Compagnie qui n'est pas membre de l'Association des Marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse. Et qui ne figurait pas à l'agenda de La Nouvelle Gazette. On a donc failli l'oublier. Heureusement, notre journaliste Gwendoline Fusillier veillait encore et toujours. Et elle nous a ramené une belle série de clichés!

    petigny-4.jpg

    Lire la suite

  • Et maintenant, Chastrès....

    Je ne m'en vante pas trop, mais je ne suis pas resté longtemps à Chastrès cette année alors que c'est une marche que j'apprécie beaucoup. Mais après une demi-heure, j'ai rompu les amarres et suis rentré chez moi, trempé !

    stroch-chastres-6.jpg

    Même saint-Roch semble abandonné sous la pluie!

    Lire la suite

  • Ham-sur-Heure: La Saint-Roch enfin en ligne !

    Des petits soucis de serveur ne nous ont pas permis d'éditer la moindre photo des nombreuses marches qui se sont déroulées ce week-end des 15 et 16 août. C'est réparé et voici donc les photos en haute définition disponibles!

    stroch-hsh-3.jpg

    Lire la suite

  • Sart-Saint-Laurent: ces marcheurs qui mettent le folklore en péril

    Un fait divers a troublé les festivités de Sart-saint-Laurent ce week-end passé et a été relaté par la Nouvelle Gazette... avec une photo qui a pu en choquer certains. Oui, pour illustrer l'article en première page, on a pris une photo des Zouaves... de Walcourt! Mais s'il y a eu (petite) erreur, elle est compréhensible: nous avons demandé à nos illustrateurs (peu au courant de nos coutumes folkloriques, il faut l'admettre) de choisir un beau groupe de Zouaves. Ce qu'ils ont fait.

    Capture d'écran 2015-08-18 21.34.51.png

    Précisons qu'à l'heure où nous écrivons ces lignes, les responsables de la marche locale ont déjà annoncé des sanctions...

     

    Lire la suite

  • Armes folkloriques: « Ces lois jettent un flou sur le folklore »

    kim-sart-eustache-7.jpgLe 15 juillet dernier, le gouvernement fédéral prenait un nouvel arrêté qui réinstaurait l’obligation d’obtenir une autorisation pour détenir des armes à feu d’intérêt historique, folklorique et décoratif (HFD), empêchant le retour à la vente libre de telles armes.

    Un article de Gwendoline Fusillier dans La Nouvelle Gazette de ce jeudi 13 août 2015.

    Lire la suite