Sainte-Rolende: Acoz fait sa rentrée sur "Titine" (vidéo)

Une des particularités de la Sainte-Rolende: la rentrée de la Marche d'Acoz sur l'air de "Titine". Spécial et... déjà repris par d'autres marches :-)


Commentaires

  • A ma connaissance de vieux briscard, cette marche arrière s'appelle "fifille" et non pas "Titine"... ?

  • Etienne Hayez, merci pour votre commentaire :-)
    A ma connaissance, il s'agissait bien de Titine mais, le doute s'étant installé suite à votre intervention, j'ai effectué quelques recherches et j'ai notamment trouvé sur le site Acoz-marche.be une photo avec la légende suivante:

    Il est 19h20.
    La Compagnie est face à la tribune officielle.
    "Titine" sera joué une nouvelle fois.
    Ensuite, nous passerons devant l'église et rentrerons dans le parc Saint-Adrien pour la dislocation de la Compagnie.

    Mais si vous avez d'autres infos, je suis évidemment preneur... et me ferai un plaisir de rectifier mon article :-)

  • Rien à redire, magnifique compagnie!

  • fifille, pas titine, éffectivement

  • C'est bien ce qu'il me semblait... ;-)

  • Bin voilà, après avoir largement consulté, y compris auprès du 1er tambour de la Marche de Gerpinnes et de tambours de la Marche d'Acoz, il s'agit effectivement bien de Titine. J'accepte une goutte de la part de ceux qui ont tenté de m'induire en erreur! :-)

  • Alain Guillaume, qui était tambour-major à Acoz lorsque la compagnie a décidé de reprendre part à la Pentecôte m'a expliqué ceci.
    Après avoir remis la châsse à la compagnie de Villers-Poterie, la compagnie entame sa descente vers le village pour la rentrée. Un "bouchon" vient à se former. Alain Guillaume se dit alors que s'il arrête sa batterie à ce moment là, la compagnie risque de de disloquer et de ne pas être au complet pour le passage devant l'église. Il demande alors à la batterie de jouer Titine pour que les hommes restent dans les rangs. Et ça fonctionne... Toute la compagnie se met à reculer au pas jusqu'à ce qu'elle puisse enfin reprendre sa marche en avant pour défiler.
    Non content de cet essai, Alain Guillaume demanda alors à ce que ce soit également joué lors de la rentrée au pied de la Halle, devant la tribune. Surprise pour tout le monde. Titine est le plus souvent un air joué lors des moments d'amusement de la marche et pas lors d'une rentrée solennelle. Et malgré tout, cela semble plaire au public. Une fois l'air de Titine terminé, il faut pallier au retard, la rentrée est minutée à Gerpinnes. Alain Guillaume lance alors sa batterie au pas de charge pour monter jusqu'au parc Saint-Adrien.
    Depuis, ce qui était un fait divers est devenu une tradition, et ils seraient nombreux à être déçus si la compagnie d'Acoz ne prenait pas Titine pour entamer la montée de la Halle.

  • Merci aussi pour ce éclairage intéressant. Je ne peux que remercier les intervenants dans les pages de ce blog pour leur courtoisie dans les échanges. On est loin du tumulte et des foires d'empoigne des réseaux sociaux! Merci !

Les commentaires sont fermés.